Caja Lúdica : Théâtre guatémaltèque de tournée en Europe

JPEG Le collectif artistico-ludique Caja Lúdica a présenté en juin une pièce de théâtre aux Pays-Bas, plusieurs artistes ont fait le voyage pour partager leurs vies en intégrant l’histoire récente du pays, notamment la guerre civile. L’échange culturel entre Caja Lúdica et l’association néerlandaise Paz d’Utrech a commencé en 2005, avec la venue d’étudiants d’Utrech au Guatemala. En 2006, deux compañeros de Caja Lúdica se rendent aux Pays-Bas pour le Festival de la Paix d’Utrech afin de parler de leurs expériences méthodologiques sur l’art communautaire et le travail en réseau. C’est en 2006 que naît l’idée de « Guerras escondidas » (Guerres cachées), une création théâtrale collective ayant pour objectif de faire connaître le Guatemala. Un contexte où la violence et les atteintes aux droits humains prennent racine dans le guerre interne qui a duré 36 ans, et pour laquelle les auteurs intellec-tuels et matériels vivent en toute liberté et sont protégés par l’oligarchie. Cet échange permet d’ouvrir une fenêtre pour présenter les conditions inhumaines et radicales vécues par les familles guaté-maltèques. « Au Guatemala, de nombreux stéréotypes et stigmatisation persistent à l’égard des jeunes, ainsi qu’envers les peuples autochtones et les savoirs ancestraux ; les persécutions continuent, les disparitions sont toujours d’actualité, la guerre ne s’est jamais terminée, elle se cache seulement derrière un nouveau masque ». (Acteur de la pièce Guerras Escondidas).

Guerras Escondidas, c’est le Guatemala garifuna de Livingston, le Guatemala de la région maya achi de Rabinal, le Guatemala des quartiers pauvres de la capitale, comme le Mezquital. La pièce rend aussi hommage aux compagnons perdus et rappelle ce qu’ils nous ont appris.

Navigation

AgendaTous les événements

octobre 2017 :

Rien pour ce mois

septembre 2017 | novembre 2017