Commémoration du deuxième anniversaire de la sentence pour génocide

Le 10 mai 2013, l’ancien dictateur José Efraín Ríos Montt était condamné à 80 ans de prison, reconnu coupables de génocide et de crimes contre l’humanité commis contre le peuple maya-ixil durant le conflit armé interne. Ce verdict historique, où pour la première fois au monde un ancien chef d’Etat était condamné par un tribunal national pour génocide, fut, comme on le sait rapidement annulé, dix jours plus tard, par une Cour constitutionnelle aux ordres de l’oligarchie.

JPEG - 113.5 ko
Défilé à San Juan Cotzal pour le deuxième anniversaire de la sentence pour génocide (photo : Cristina Chiquin/Mujeres Ixchel)

Deux ans plus tard, le procès est toujours bloqué, du fait de la stratégie dilatoire menée par la défense. Malgré la nomination d’un nouveau juge, Jaime Delmar González Marín le 10 avril dernier, en remplacement de Jeannette Valdés, récusée le jour même de la réouverture des audiences le 5 janvier 2015, aucune date n’a été fixée pour la reprise du deuxième procès*. Pendant ce temps-là, les témoins vieillissent ou meurent et l’état de santé de Ríos Montt fait craindre que ce second procès n’ait jamais lieu.

Cependant, la mobilisation des survivants du génocide et de leurs proches ne faiblit pas. Sous le mot d’ordre « La sentence pour génocide appartient au peuple et est valide », un défilé a été organisé dans la ville de San Juan Cotzal, tandis qu’à Santa María Nebaj, capitale de la région ixil c’est sous une banderole affirmant « La vérité est dite, la justice s’est prononcée, il y a eu un génocide » que s’est déroulée une activité publique comprenant prises de parole et représentations artistiques. Une vérité qui appartient tout autant aux peuples quiché, achí, q’anjob’al, q’eqchi et à toutes les victimes de la répression d’Etat.

*« Nombran a juez contralor para juicio por genocidio contra Ríos Montt », La Hora, 10/04/15. [Depuis, la date de l’audience a été fixée au 23 juillet]

Navigation

AgendaTous les événements

septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017