Crise politique au Guatemala

JPEG Le 26 septembre 2018,

Le Collectif Guatemala souhaite exprimer sa préoccupation face à la crise politique et institutionnelle que traverse le Guatemala depuis le 31 août 2018, notamment concernant le respect des droits humains et de l’Etat de droit dans le pays.

Nous dénonçons la remise en question de la séparation des pouvoirs de la part du gouvernement et manifestons notre plus grande inquiétude après l’assassinat de la défenseure des droits humains Juana Ramírez Santiago le 22 septembre dernier. En 2018, 21 défenseur.e.s ont déjà été assassiné.e.s pour leur engagement en faveur des droits humains au Guatemala. Nous demandons donc à la justice guatémaltèque d’ouvrir une enquête afin de lutter contre l’impunité qui caractérise les assassinats de défenseur.e.s.

Concernant la crise politique, nous condamnons la décision unilatérale du Président Jimmy Morales de ne pas renouveler le mandat de la Commission internationale contre l’impunité au Guatemala (CICIG) en 2019 et de refuser le retour du commissaire que la dirige, Iván Velásquez, sur le territoire national alors même que la Cour constitutionnelle le lui a explicitement demandé.
Nous considérons que cette décision, prise au moment où la CICIG demande la levée de l’immunité du Président pour enquêter sur le financement de sa campagne électorale, est une entrave à la lutte contre la corruption et l’impunité au Guatemala. En contestant l’indépendance du système judiciaire, Jimmy Morales et son gouvernement outrepassent leurs pouvoirs et remettent en question l’Etat de Droit.

Nous considérons que ces attaques visent à entraver le travail du Ministère public guatémaltèque, soutenu par la CICIG, pour démanteler les structures criminelles infiltrées au cœur des hautes sphères du pouvoir guatémaltèque.
Nous soulignons de plus notre inquiétude concernant la présence renforcée de forces armées sur l’ensemble du territoire depuis le 31 août et considérons qu’elle vise à instaurer un climat de terreur et à décourager les Guatémaltèques de manifester leur mécontentement face aux décisions du gouvernement.

Nous restons vigilant.e.s à ce que le respect des droits humains et le respect de l’Etat de droit soient les piliers du processus de résolution de la crise que traverse le pays. Nous rappelons que l’Etat guatémaltèque, par ses obligations internationales, doit prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger les défenseur.e.s des droits humains. Nous demandons au gouvernement guatémaltèque de respecter l’indépendance de la CICIG, la séparation des pouvoirs ainsi que l’accomplissement des Accords de Paix.

Nous demandons de plus à la communauté internationale et au gouvernement français de veiller au respect des droits humains dans le pays ainsi que de réexaminer les investissements économiques existants au Guatemala et de considérer la possibilité de les suspendre tant que l’Etat de droit ne sera pas respecté.

Le Collectif Guatemala reste mobilisé et attentif concernant l’évolution de la situation et continue ses activités d’observation et d’accompagnement international pour soutenir la défense des droits humains au Guatemala.

Contact presse : Jordi Tercero – 07 68 37 08 87 - jordi.3ero@gmail.com

  • Le Guatemala

    Le Guatemala est un pays d’Amérique centrale frontalier du Mexique, du Belize, du Honduras et du Salvador. Sa population est d’origine maya et espagnole. Indépendant depuis 1821, il compte aujourd’hui 16 millions d’habitants.
    Retrouvez dans cette rubrique des informations sur la civilisation maya et (...)

  • Accompagnement

    L’intervention civile de paix est un instrument de construction et de consolidation de la paix dans des pays en situation de conflit ou de post-conflit. Il consiste en une présence dissuasive internationale auprès de personnes, groupes de personnes ou organisations civiles qui travaillent en (...)

  • Campagnes

    A travers les cas accompagnés, le Collectif Guatemala suit de près les questions liées aux industries extractives : mines, exploitations pétrole et à l’implantation des mégaprojets ; avec une attention particulière portée à la zone du Petén sur laquelle est installée l’entreprise franco-britannique (...)

  • Actualités

    Le Collectif Guatemala vous propose un regard sur l’actualité du Guatemala, ainsi qu’une analyse des thématiques que nous accompagnons au quotidien sur le terrain. Vous trouverez dans cette rubrique une sélection d’articles issus de la presse nationale et internationale, les articles publiés dans (...)

  • La boutique solidaire

    Vous pouvez soutenir nos actions de protection des défenseur-es des droits humains au Guatemala en passant commande sur notre boutique solidaire !

A la une

  • Les accos du Collectif

    , par Martin Willaume

    Le Collectif Guatemala envoie entre 2 et 5 volontaires par an. Voici ceux qui sont actuellement sur le terrain, et nos anciens accos ! Les accos

  • Nos documentaires

    , par Martin Willaume

    Des Dérives de l’art aux dérivés du pétrole (2011) Lecture L’entreprise de pétrole Perenco au Guatemala et au Quai Branly
    par Collectif Guatemala http://www.dailymotion.com/video/xss12k_l-entreprise-de-petrole-perenco-au-guatemala-et-au-quai-branly_news
    Le Business de l’Or : (...)

Qui sommes-nous

Le Collectif Guatemala est une association à but non-lucratif dont l’objectif est le soutien aux organisations de droits humains et au mouvement social et autochtone guatémaltèques dans leurs efforts pour construire un État de droit.

Ses grands axes d’intervention sont :

· sensibilisation et information du public français (projections-débats, publications, conférences, etc.)

· appui aux organisations de la société civile guatémaltèque (accompagnement protecteur non-violent grâce à l’envoi de volontaires sur le terrain, relais des alertes concernant des violations aux droits fondamentaux, etc.)

· plaidoyer et inter-action avec des réseaux associatifs de solidarité internationale en France (Amnesty International, FIDH,etc.), en Europe et au Guatemala (FONGI).

AgendaTous les événements

octobre 2018 :

Rien pour ce mois

septembre 2018 | novembre 2018