Le système judiciaire guatémaltèque sous pression

Dans un communiqué datant du 5 mars 2015, la Commission Internationale de Juristes (CIJ) fait le bilan d’une mission qu’elle a organisé dans le pays dans le cadre de son travail de renforcement de l’État de droit au Guatemala. La CIJ alerte sur le harcèlement et la pression constante dont sont victimes les opérateurs du système judiciaire guatémaltèque. Le communiqué dénonce également l’absence de résolution du recours déposé par la Juge Barrios contre les sanctions qui lui ont été imposées par le Collège d’Avocats et Notaires du Guatemala. Ramón Cadena, directeur de la CIJ en Amérique centrale, affirme que « la situation est grave ». Il presse la Cour Suprême de Justice de « suspendre toute mesure qui affecterait l’indépendance des juges et de mettre en œuvre les réformes nécessaires à la promotion et la protection du pouvoir judiciaire ».

Navigation

AgendaTous les événements

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017