Assassinat de Sebastián Córdova Sajic, autorité ancestrale ixil de Cotzal

Le 11 septembre a été retrouvé assassiné Sebastián Córdova Sajic, âgé de 70 ans, Principal de principales ixil du village de San Antonio Tisach, dans la municipalité de San Juan Cotzal (Quiché). Survivant du génocide perpétré par l’Etat guatémaltèque dans la région durant le conflit armé interne, ce dirigeant ancestral représentait sa communauté devant le Programme national de réparations (PNR). Il était également plaignant dans le procès récemment remporté contre la multinationale ENEL GreenPower, pour des délits commis lors de l’installation de lignes électriques reliant le barrage de Palo Vejo au réseau national. C’est en rentrant d’une rencontre dans les locaux de la PNR de Nebaj que don Sebastián a été attaqué à la machette par des individus inconnus. Ce meurtre, qui intervient dans un contexte d’enlisement du procès pour génocide et de tensions persistantes autour des projets extractifs, a été condamné par plusieurs organisations locales et ONG (1). Le maire autochtone de Cotzal, Concepción Santay, a fait état de menaces de mort à l’encontre de Córdova Sajic peu de temps avant les faits et annoncé le lancement d’une enquête (2).

1. Front Line Defenders, « Guatemala : Meurtre du défenseur des droits humains M. Sebastian Córdova Sajic », 18.09.15, lien, FIDH, « Guatemala : Asesinato del Sr. Sebastian Córdova Sajic, Principal de Principales en la aldea San Antonio Tisach », 16.09.15, lien
2. « Asesinan a líder ancestral indígena en Guatemala », TeleSUR, 15.09.15

Navigation

AgendaTous les événements

septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017