Recrutement : Accompagnateur(rice) international(e) auprès des défenseur(e)s des droits humains au Guatemala - 2017

JPEG

Intitulé du poste : Accompagnateur(rice) international(e) auprès des défenseur(e)s des droits humains au Guatemala

Date de l’offre : 21 avril 2017
Validité de l’offre : jusqu’au 12 mai 2017 inclus
Organisation : Collectif Guatemala
Dates : Départs en octobre 2017 – un départ début juillet 2017 possible
Secteur d’activité : Défense des droits humains
Pays/Ville : Ciudad de Guatemala et autres départements.

PDF - 157.5 ko

Mission :

Notre association

Le Collectif Guatemala est une association à but non-lucratif créée en 1979 dont l’objectif est le soutien des organisations du mouvement social et autochtone guatémaltèque dans leurs efforts pour construire un État de droit.
Ses grands axes d’intervention sont :

  • Sensibilisation et information du public français
  • Appui aux organisations de la société civile guatémaltèque
  • Plaidoyer et interaction avec des réseaux associatifs de solidarité internationale.

Pour plus d’informations, consulter : http://collectifguatemala.org

L’accompagnement international

L’intervention civile de paix est un instrument de construction et de consolidation de la paix dans des pays en situation de conflit ou de post-conflit. Il consiste en une présence dissuasive internationale auprès de personnes, groupes de personnes ou organisations civiles qui travaillent en faveur des droits humains, et étant potentiellement ou effectivement l’objet de menaces ou d’intimidations. L’accompagnement international répond à une demande formulée par la personne ou le groupe menacé, et respecte les principes de non-violence, de non-ingérence dans les activités menées par les personnes et organisations accompagnées, et d’impartialité face aux différentes parties en conflit.

Le Collectif Guatemala possède plus de 20 ans d’expérience dans ce domaine.

Depuis 2000, le Collectif Guatemala participe au programme d’Accompagnement international au Guatemala ACOGUATE, basé à la capitale. ACOGUATE est formé de 10 comités d’Europe et d’Amérique du Nord et apporte actuellement un accompagnement protecteur à près de 400 défenseur-es des droits humains, avec en moyenne une quinzaine d’accompagnateurs présents en permanence sur le terrain.
Pour plus d’informations, consulter : www.acoguate.org

La mission

1- Les volontaires sont amenés à accompagner :

  • des organisations ou activistes menacés du fait de leur travail dans la défense des droits humains (organisations paysannes, lutte contre l’impunité, lutte pour la défense du territoire, mouvements de femmes, avocats, journalistes…) et défenseurs des droits humains criminalisés (notamment impliqués dans la défense des droits des peuples autochtones et la défense du territoire) ;
  • des témoins de procès pour les crimes contre l’humanité perpétrés durant le conflit armé interne. Les volontaires réalisent des visites régulières dans les communautés des témoins, les accompagnent afin de renforcer leur sécurité lors de déplacements à risques et participent à l’observation d’audiences au tribunal, de manifestations et activités publiques.

2- L’accompagnement international consiste à :

  • Dissuader : la présence physique auprès de la personne accompagnée doit avoir un rôle dissuasif, et donc permettre de limiter les menaces et intimidations.
  • Documenter : observer de façon impartiale les éventuelles violations des droits humains ainsi que leur contexte et les documenter de façon objective et détaillée (rapports d’observation).
  • Divulguer : il doit permettre à la structure d´accompagnement de transmettre l’information au niveau national et international afin de dénoncer les éventuelles violations et ainsi de permettre un travail de pression politique si le cas le justifie. Les volontaires participent également à la rédaction d’articles pour le blog du projet ACOGUATE (en espagnol) et pour le bulletin bimestriel Solidarité Guatemala du Collectif Guatemala (en français).

3- Déroulement de la mission :

  • Phase préparatoire (environ 2 mois) : 1ère phase de recrutement (envoi des candidatures et entretiens), formation-sélection (2 jours avec le Collectif Guatemala à Paris, week-end du 17 et 18 juin – présence obligatoire), étude des documents fournis et rencontres / ateliers préparatoires.
  • Mission sur le terrain (6 mois minimum) : formation à l’arrivée avec ACOGUATE (sur 8 journées) à Ciudad de Guatemala, accompagnement sur le terrain au sein d’une des équipes du projet ; toutes les 8 semaines : réunions périodiques, à Ciudad de Guatemala, de tous les participants au projet.
  • Restitution de la mission au retour (1 mois minimum) : participation bénévole aux activités de sensibilisation du Collectif Guatemala sur ce programme.

Profil :

Le profil des volontaires peut être très varié. Il est important d’avoir une sensibilité forte pour les projets de solidarité internationale, notamment dans le domaine de l’intervention civile de paix et la défense des droits humains. On valorise principalement un savoir-être :

  • Sens de l’engagement : une mission d’accompagnement international est un acte de solidarité pour la défense des droits humains.
  • Adaptabilité/flexibilité : capacité à s’adapter à des situations de diversité ou tensions sociales et à ajuster ses comportements en fonction des caractéristiques de l’environnement, des enjeux de la situation et du type d’interlocuteur et capacité à travailler sous pression et à répondre aux urgences.
  • Sens relationnel : capacité à entrer en contact avec autrui (populations rurales autochtones notamment), à pratiquer une écoute active et à développer des relations de confiance. Goût de la diversité et de l’échange culturels. Sensibilité, empathie, diplomatie et tolérance.
  • Travail en équipe et volonté de s’ouvrir à l’interculturalité. Capacité à la vie en communauté en promiscuité et en gestion de conflits interpersonnels.
  • Communication écrite : capacité à formaliser, rédiger et transmettre les informations.
  • Capacité d’analyse critique des situations rencontrées et de son propre rôle.
  • Autonomie, bonne maturité
  • Capacités en gestion de conflits interpersonnels
  • Capacité à observer un respect absolu des règles de sécurité et des règles générales établies par le projet.

Obligatoire : espagnol courant parlé et écrit : sa bonne compréhension est indispensable pour mener la mission sur le terrain ;

Compétences utiles :

  • Expérience dans des projets et activités de solidarité particulièrement dans des projets liés à la défense des droits humains et/ou dans des pays en post-conflit.
  • Expérience en Amérique latine et/ou bonne connaissance des problématiques sociopolitiques dans le continent.
  • Maîtrise des outils informatiques (Pack Office, Internet).

Pour plus d’informations :

Statut  : Volontaire
Durée du contrat  : 6 mois minimum, 8 à 12 mois préférable
Dates : Départs en octobre 2017 – un départ début juillet 2017 possible
Salaire / Indemnité : Remboursement des frais de mobilisation par période de 8 semaines versé par ACOGUATE (transport, hébergement, alimentation) ainsi que des frais d’alimentation de base lors des jours de repos et/ou à Ciudad de Guatemala.
Indemnité de 800 € pour l’achat du billet d’avion et d’une assurance rapatriement (obligatoire).

Documents à envoyer : CV + lettre de motivation jusqu’au 12 mai 2017 inclus
A : recrutement.collectifguatemala@yahoo.fr

Navigation

AgendaTous les événements

juillet 2017 :

Rien pour ce mois

juin 2017 | août 2017