Nous manifestons notre préoccupation face à l’assassinat de monsieur Telésforo Pivaral González

Les organisations signataires, membres de la “Campagne défendre la vie est un droit : Nous sommes Défenseurs et défenseurs”, appuyées par le Bureau du Haut-commissariat aux droits de l’homme des Nations unies (OACNUDH) au Guatemala, manifestent leur profonde préoccupation devant l’assassinat de monsieur Telésforo Odilio Pivaral González, agriculteur de 33 ans, membre actif du Comité pour la défénse de la vie et de la paix de San Rafael Las Flores (Santa Rosa).

Monsieur Telésforo Pivaral a été assassiné le dimanche 5 avril sur un chemin rural du village de Las Nueces, municipalité de San Rafael Las Flores, laissant orphelins six enfants âgés de six à onze ans. Selon les informations disponibles, des personnes non identifiées l’ont attaqué avec une arme à feu, le tuant sur le coup. Les faits sont connus de la Police nationale civile, de l’Agence municipale du procureur et du Ministère public, située à Casillas (Santa Rosa) et de l’Institut national de sciences légistes, qui ont réalisé les premières démarches sur les lieux.

En tant que membre actif du Comité pour la défense de la vie et de la paix de San Rafael Las Flores, monsieur Telésforo Pivaral avait participé aux actions contre l’installation et l’expansion de projets miniers dans la région, appuyé les consultations municipales et les actions pacifiques que les habitants ont entreprises face aux opérations du projet minier El Escobal de l’entreprise transnationale Tahoe Resources, qui agit à travers la Mine San Rafael.

Monsieur Telésforo Pivaral était originaire du village El Volcancito dans la municipalité de San Rafael Las Flores, où, selon les habitants sont arrivés des représentants de la Mine San Rafael afin d’effectuer des visites exploratoires. Il est désormais connu que l’entreprise a sollicité au gouvernement seize licences de reconnaissance et d’exploration supplémentaires autour de El Escobal, qui couvrent une immense région d’environ 2400 km².

Nous exprimons notre profonde indignation devant cet acte de violence, qui provoque douleur et deuil à la famille de Telésforo Pivaral ainsi qu’aux membres du Comité pour la défense de la vie et de la paix de San Rafael Las Flores, à qui nous envoyons nos condoléances et notre solidarité.

Nous demandons aux autorités concernées qu’elles fournissent leurs meilleurs efforts à l’éclaircissement de cet acte et qu’elles retrouvent les responsables matériels et intellectuels de l’assassinat de monsieur Telésforo Pivaral. Nous faisons dès à présent appel à leur engagement envers la vérité et la lutte contre l’impunité dans le pays.

Ciudad de Guatemala, 8 avril 2015

Campagne : "Défendre la vie est un droit : Nous sommes défenseures et défenseurs"

PDF - 301.8 ko

Navigation

AgendaTous les événements

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017