Notions de base sur la civilisation maya

La civilisation maya est apparue 2000 ans avant notre ère. Cette civilisation a connu son apogée entre 250 et 900 de notre ère - Période classique - . Elle s’est ensuite enfoncée dans un long déclin culturel marqué par des divisions sociales et politiques.

Pendant la période classique et post-classique, sur la zone des hauts plateaux du Guatemala actuel se sont épanouis de nombreux petits royaumes rivaux Quiché, Kakchiquel, Mam, Pokomam, Ixil. Aujourd’hui encore, l’appartenance à ces groupes constitue pour les populations indigènes le principal élément d’identité. Le " territoire maya " est généralement divisé en trois zones d’influences :

- La zone sud, de la côte Pacifique et des hautes terres comprend le Guatemala actuel, le Chiapas et une partie du Salvador.

- La zone centrale des basses terres englobe les régions tropicales du Chiapas et du Petén et se prolonge jusqu’au golfe du Honduras.

- La zone nord, sans doute la plus connue car la plus touristique, est la péninsule du Yucatan.

Un certain nombre de caractéristiques communes lient les diverses cultures indigènes qui s’y sont développées pendant près de deux millénaires :

- leur organisation en cités-État  ;

- une société stratifiée en quatre classes : les nobles, les prêtres, le peuple et les esclaves ;

- un panthéon organisé et l’élaboration d’un calendrier sacré complexe basé sur l’observation astronomique ;

- la construction de temples et de pyramides ;

- des sacrifices humains ;

- l’utilisation d’une écriture - hiéroglyphique - la seule qui soit apparue en Amérique centrale et méridionale ;

- une famille de vingt-huit langues  ;

- une agriculture perfectionnée basée sur le maïs.

Navigation

AgendaTous les événements

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017