La femme d’Adolfo Ich Chaman poursuit Hudbay Minerals au Canada

Adolfo Ich, enseignant de la Unión, département d’Izábal, était un leader communautaire respecté, impliqué dans la défense de la terre et des droits des autochtones de sa communauté. Le 29 septembre 2009, à la suite d’une manifestation pacifique, il est tué à coups de machette et d’une balle dans la nuque par le chef de la sécurité de la CGN (Compañía Guatemalteca de Niquel), filiale de la compagnie canadienne Hudbay Minerals exploitant la mine de nickel de El Estor. Une semaine auparavant, il avait accompagné des représentants d’Amnesty International dans leur enquête sur les abus de CGN/Hudbay dans la zone.

L’affaire a été présentée devant la Cour supérieure de l’Ontario et dans la capitale guatémaltèque en décembre dernier.

Au Canada, l’incompétence de juridiction des tribunaux a systématiquement été invoquée pour faire échouer ce type de poursuites. Un projet de loi a été déposé en avril dernier par le député du Nouveau Parti Démocratique (NPD) Peter Julian pour permettre de traduire les compagnies minières canadiennes devant la Cour Fédérale pour des délits ou crimes commis hors des frontières du Canada. Ce projet n’a toujours pas été adopté.

Navigation

AgendaTous les événements

juin 2017 :

Rien pour ce mois

mai 2017 | juillet 2017