La Puya célèbre quatre ans de résistance pacifique

Le 2 mars dernier, les habitants de San José del Golfo et San Juan Ayampuc ont célébré les quatre ans de la création de leur mouvement de résistance pacifique à l’implantation de l’entreprise minière Exploraciones Mineras de Guatemala (EXMINGUA), filiale de l’entreprise états-unienne KCA. Un anniversaire qui a une importance particulière, arrivant quelques jours après une décision de la Cour suprême de justice suspendant la licence d’exploitation de la mine El Tambor. Faisant suite à une plainte du Centre d’action légale-environnementale et sociale (CALAS) déposée en août 2014, cette décision est motivée par le fait que l’entreprise a commencé ses opérations sans avoir obtenu le consentement préalable des populations concernées, comme le prévoit notamment la Convention 169 de l’OIT.

Pour fêter cette victoire, des représentants de mouvements de résistance de tout le Guatemala se sont rendus devant l’entrée de la mine occupée en permanence depuis 2012.

JPEG - 142.2 ko
(photo : La Hora)

Mais le gouvernement, qui souhaite faciliter l’exploitation minière dans le pays, a aussitôt contesté la sentence de la CSJ. Un représentant du ministère de l’Energie et des mines (MEM) a déclaré que l’exploitation du site étant déjà entamée, la licence ne pouvait être suspendue (1). Afin d’exiger le respect de la décision judiciaire, des habitants ont installé le 3 mars un campement devant les bâtiments du MEM à Ciudad de Guatemala. Dans le même temps, du fait de l’attitude du MEM, la situation a connu un regain de tension à La Puya. Des salariés d’EXMINGUA ont tenté de faire parvenir du matériel sur le site de la mine et en ont été empêchés par des membres de la Résistance pacifique (2).

Article publié dans Solidarité Guatemala 217

1. Helmer Velásquez, « La Puya : El fallo incumplido », ElPeriódico, 10.03.16
2. « Pobladores de La Puya exigen a Ministerio de Energía cierre de mina », Soy502, 09.03.16

Navigation

AgendaTous les événements

juin 2017 :

Rien pour ce mois

mai 2017 | juillet 2017