Claudia Paz y Paz élue Procureur général, un espoir pour la justice au Guatemala

JPEG « La justice au Guatemala ne peut plus attendre et je suis disposée à faire tous les efforts possibles pour réduire l’impunité de ce pays » sont les premières paroles du nouveau Procureur, élue le 9 décembre dernier. En juin, le procureur Conrado Reyes avait vu son élection annulée suite aux signalements de la CICIG (Commission Internationale contre l’Impunité au Guatemala). La nouvelle titulaire a expliqué les trois objectifs principaux de son plan de travail pour la prochaine période à la tête de l’entité chargée des poursuites pénales. En premier lieu, Claudia Paz y Paz a mentionné les « priorités de la persécution pénale » et en cela a mis l’accent sur les « délits contre la vie, contre la liberté, contre l’intégrité physique et le crime organisé ». Le second thème prioritaire est la coordination avec le Ministère Public et la Police Nationale Civile, et la nécessité de renforcer le système de protection aux témoins. Enfin, elle a fait mention de la consolidation de la formation et de la carrière judiciaires.

Les organisations sociales et de défense des droits humains ont fortement salué l’élection de Claudia Paz y Paz, qui a fait l’une de ses premières apparitions publiques quand a été annoncée la prolongation du mandat de la CICIG dans le pays, le 20 décembre 2010 (jusqu’à septembre 2013).

Navigation

AgendaTous les événements

octobre 2017 :

Rien pour ce mois

septembre 2017 | novembre 2017